Vomi et hué par les supporters, comment Claude Leroy peut-il s’en sortir?

2
3434
image onzemondial

 

Il ne fallait pas s’appeler Claude Leroy le samedi dernier au stade de Kégué. Le sélectionneur national en a eu pour son compte devant le président de la république Faure Essozmina Gnassingbé à l’occasion du match de gala qui a opposé Légendes du football africain aux légendes du football togolais.

, les amoureux du ballon rond togolais qui ont pris d’assaut le stade rénové de Kégué n’ont ménagé aucun effort pour faire passer un message au chef de l’état.  En scandant « Claude Leroy démission » à la descente des officiels ,des autorités politiques et sportives, du sélectionneur national et des deux équipes pour le coup d’envoi de la rencontre, le public sportif a voulu signifier son désamour pour le technicien français qui n’a pas réussi à qualifier les éperviers pour la CAN 2019 et qui n’a réussi à gagner un seul match à domicile lors des éliminatoires. Il a dû se cacher aux côtés du 4e officiel durant toute la rencontre.

Dans cette atmosphère difficile de désamour, comment Claude Leroy pourra -t-il redorer son blason à la tête de l’équipe nationale du Togo?  Compliqué tellement le gouffre qui le sépare des supporters est profond ! Sachant que le nid des éperviers a toujours eu besoin d’une communion avec ses supporters pour soulever des montagnes, il reste clair que le technicien français n’est pas au bout de ses peines.

Septembre s’approche à grands pas et le rendez vous avec les Comores  en préliminaires de la coupe du Monde 2022 s’annonce décisif pour lui s’il est toujours aux affaires jusque là

2 Commentaires

  1. Claude n’a pas à chercher de midi à quatorze heures pour s’en sortir. La majorité des togolais n’a plus besoin de lui bon Dieu. Qu’il parte et c’est très simple non?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.