Tournoi international TLS Élite Cup: Gbohloe-Su domine Semassi en finale

0
252

C’est devant un public des grands jours  qu’à eu lieu la grande finale   de la 3è édition du tournoi international TLS Élite Cup. À l’arrivée,  les Requins mâles d’Aneho  s’adjugent le trophée devant les Guerriers de Tchaoudjo  dans les séances des tirs au but 4-2, temps réglementaire 0 but partout.

Avec un bon dispositif tactique doublé d’une bonne circulation de balle et d’une occupation rationnelle du terrain,  Gbohloe-Su FC v maîtriser son sujet d’entrée de jeu. Ataba Magnim, Massaya Traoré, Anika Dodji et autre Gueli Koffi vont donner du fil à retordre à la défense des Semons qui ne fléchit pas. Derrière, les hommes du coach Abraw Samer procède de temps en temps par des contre-attaques toutefois infructueuses. Malgré la volonté et les occasions procurées, la pause intervient sur un score nul et blanc.

La deuxième partie sera une copie conforme de la première avec la domination stérile des hommes du coach Bassam Zebib . À l’heure du jeu, les Requins mâles sont réduits à 10 suite à l’expulsion de leur joueur Aziamale Komlan. Les Guerriers de Tchaoudjo  profitent pour  reprendre le contrôle de la partie et inquièter énormément la base défensive des Requins mâles dirigée de main de maître par Amatchoutchoui Kangnivi et le capitaine Ahadji Amen. Conséquence, rien ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet final sur ce score de parité 0-0.

C’est finalement dans les séances fatidique des tirs au but que Gbohloe-Su va tirer son épingle du jeu en réussissant 4 tirs contre 2 pour Semassi et enlève ainsi donc le trophée mise en jeu.

Le coach français de Gbohloe-Su Bassam Zebib exprime sa joie et se projette sur l’avenir :

On va d’abord remercier Dieu parce que tout vient de Dieu, et je dis un grand bravo à tous mes joueurs qui ont respecté les consignes que je leur avais données. En deuxième mi-temps, c’était un peu dur parce qu’il fallait, avec l’expulsion d’un joueur, jouer toute une mi-temps avec un joueur en moins donc j’ai changé ma façon de jouer pour pouvoir repousser l’adversaire et je savais que pour battre cette équipe de Semassi, il fallait jouer par terre, au sol. Donc mes joueurs ont très bien respecté les consignes et à force de courage et de volonté, on est arrivé quand même à remporter le trophée. C’est bien, et je suis content, je suis très très content pour l’équipe, pour les joueurs, pour le président et le vice-président pour tous les supporters d’emmener cette coupe à Aneho, c’est super, c’est magnifique.”
a déclaré le coach des requins mâles avant de revenir sur le championnat à venir :
“Disons que là, je continue par travailler pour essayer de faire la  meilleure équipe possible. Pendant ces 5 matchs que nous avons joué plus déjà 5 matchs amicaux, ça fait 10 matchs à peu près, donc on essaie de construire. Donc je cherche encore des joueurs à des postes bien précises pour avoir une équipe bien meilleure que ça et je continue avec les tests et j’espère que dans les jours qui viennent, je puisse avoir les 2 ou 3 éléments qui me manquent pour pouvoir avoir une équipe meilleure et compétitive pour le championnat qui reste notre objectif.” a t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.