Rencontre d’échanges entre le Ministère des Sports et les fédérations sportives jeudi à Lomé

0
344

Le Ministère en charge veut repositionner le Togo dans le concert des meilleures nations dans les différentes disciplines sportives. C’est cette ambition qui justifie la tenue d’une rencontre d’echanges ce jeudi 24 octobre à Lomé avec les Fédérations Sportives et les acteurs du Mouvement Sportif National. Il a été question de rappeler à ces différents acteurs qui animent le paysage sportif au Togo, leurs missions, rôles et les rapports qui devraient exister entre eux et le ministère en charge des sports.

 

Cette rencontre d’échanges qui a pour objectif principal de remobiliser les acteurs du mouvement sportif national a été présidée par le Ministre en charge des Sports M. FOLI-BAZI Katari. Ce dernier a fait le diagnostic des maux dont souffrent les sports au Togo et a rappelé aux participants de cette assise initiée par son département, les efforts que fournit le gouvernement togolais pour redorer le blason du sport national. L’adoption de la Politique Nationale des Sports (PNS) en 2011 et la loi portant charte des activités physiques et sportives adoptée toujours la même année n’ont pas empêché les nombreux dysfonctionnements constatés de nos jours au sein des associations sportives elles-mêmes, ensuite entre les associations et les institutions sportives rattachées au ministère des sports. Cette assise vient donc pour assainir le cadre de la pratique sportive au Togo et tracer les pistes de recherche de financement pour booster le sport togolais.

 

La plus grande difficulté des fédérations sportives du Togo est le problème de financement. Presque toutes les fédérations peinent à trouver des sources de financement pour organiser leurs activités ou mettre en œuvre leur plan d’action. Au cours de ce rendez-vous qui a réuni la vingtaine de fédérations que compte le pays, chacune d’elles a exprimé les difficultés auxquelles elle est confrontée. Au manque de financement s’ajoute l’absence d’infrastructures adéquates devant permettre le développement des disciplines sportives.

 

Pour trouver une solution durable ces différents problèmes, il ressort de ces échanges animées par deux experts en gestion et management des structures et associations sportives  à savoir Raphaël Kodjovi AGOPOMÉ Directeur du Centre Africain de Développement d’athlétisme et  Alexandre Y. Directeur des programmes éducation physique et sport de la CONFEJES, la nécessité de rendre opérationnel le fonds d’aide au sport. Ce fonds qui a été créé depuis plusieurs mois au Togo mais qui tarde toujours à être fonctionnel. Selon les experts le fonds d’aide aux sports peut aider les fédérations à sortir de l’auberge et soulager l’État en ce qui concerne la subvention qu’il accorde chaque année à ses différentes fédérations à travers la convention d’objectifs signés depuis 2011.

 

À l’issue de la rencontre, certains responsables des fédérations sportives ont quand-même exprimé leur satisfaction par rapport au déroulement des décisions et gardent une lueur d’espoir en ce qui concerne l’épineux problème de financement de leurs activités qui pourrait enfin trouver une solution.

 

Cette rencontre initiée par le Ministère en charge des Sports a vu également la présence du secrétaire général de la Conférence des ministres des sports de la francophonie M. Bouramah ALI HAROUNA qui a décerné des médailles de distinction à trois  togolais qui ont servi au sein de la CONFEJES. Il s’agit de Raphaël Kodjovi AGOPOMÉ, Rose GNONFAME et WEDEME Komi qui a été honoré à titre posthume. Télé Sport et Radio Sport Fm ont reçu des attestations pour le travail abattu pour le développement des sports au Togo, une reconnaissance du ministère des sports et plusieurs athlètes qui ont participé à des compétitions sur le plan international ont reçu des médailles toujours de la part du ministère des sports.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.