Plongée dans l’univers de Amatchoutchoui , le roc de Gbohloesu

1
1596

En rejoignant Gbohloesu en 2017,  Kangnivi Ama Tchouitchoui ne pouvait s’imaginer rejoindre les éperviers deux ans plus tard , même si son talent et sa discipline annonçaient un avenir prometteur. Aujourd’hui le joueur a grandi et laisse des traces partout où, il passe.

Artisan de la montée de Gbohloesu en D1 lors de la saison 2017-2018 alors qu’il n’a rejoint le club que lors de la phase retour en provenance d’Etoile d’Or , club du district n°3 de Djifa-Kpota, Kangnivi sera encore là pour le maintien du club dans l’élite lors de la saison 2018-2019. C’est  au cours de cette saison qu’il est repéré par le sélectionneur national, Claude Leroy lors d’un match de championnat ” Lors de  la troisième journée contre As otr ( saison 2018-2019), le sélectionneur est venu me voir jouer et ensuite, il m’a convoqué face à la Gambie en aller et retour .J’ai été de nouveau convoqué pour  affronter l’Algérie” a confié le défenseur.

Même s’il n’a pas été aligné, ce fut une belle expérience  qui aurait pu se poursuivre à l’époque mais une vilaine blessure va l’éloigner des terrains et l’empêcher de revenir rapidement en sélection. Il sera convoqué par Jean Paul Abalo pour les éliminatoires du CHAN 2020  mais barré par des concurrents au poste et surtout parce qu’il revenait de blessure. Ama Tchoutchoui attend patiemment son heure et elle va arriver.. A Thiès (Sénégal), lors du tournoi de l’UFOA 2019, le requin mâle est titularisé ”   Le Coach Abalo Dosseh  m’a donné la chance en me titularisant face au  Nigeria et face à la Côte  d’Ivoire “  . Il éclabousse le tournoi de son talent  et le voilà dans l’équipe-type alors que le Togo ne s’est arrêté en quarts et c’est donc sans grande surprise qu’il figure de nouveau sur la liste de Claude Leroy pour les deux premiers matches des éliminatoires de la CAN 2021 face aux Comores et au Kenya.

Physique, technique, agile , Kangnivi a une bonne lecture de jeu et a le sens de l’anticipation .On comprend bien pourquoi ,il a pour idole ,Van Dijk, le défenseur néerlandais de Liverpool. Il rêve de l’Europe mais ne s’affole pas, il sait qu’il doit continuer à bosser dur et à croire en ses qualités pour que le rêve devienne réalité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.