Les éperviers et l’épineux problème de gardien

2
6090

A quelques jours du match aller des préliminaires de la coupe du Monde 2022 face aux Comores, il est de bon ton de se poser des questions sur l’identité de celui qui va occuper les cages des éperviers. Si depuis la nuit des temps, le Togo a toujours eu de grands gardiens à l’instar de Tommy Sylvestre,  de Nibombe Wake ou encore d’ Agassa Kossi, le départ de ce dernier après la CAN 2017 a dû mal à être comblé.

Depuis la fin de carrière d’Agass Kossi, Bassa –Djeri Sabirou est devenu titulaire dans les cages des éperviers.  Apprécié sur le match aller des éperviers face aux fennecs d’Algérie lors des éliminatoires de la  CAN 2019, l’ancien de Gbikinti de Bassar, remplaçant avec Coton Sport de Garoua, s’est éteint au fil des journées des éliminatoires.  Ses interventions dans les cages laissent place à des sueurs froides des supporters. Il a été critiqué face à la Gambie à Lomé, et face au Bénin à Cotonou. Apparemment ses potentiels remplaçants ont également du mal à s’imposer. Il s’est donc installé dans un confort et ne sent donc pas bousculé. Il est comme au pays des aveugles, les borgnes sont rois.

Yorgan Agblemagnon, Dida Alassani Fatao, Barcola Malcom et Idrissa Ogodjo , convoqués lors de certains  matches des éperviers, n’ont pu apparemment convaincre le technicien français.  Les deux premiers n’ont plus été convoqués. A la faveur des préliminaires de la coupe du monde 2022,  l’olympique de Lyon a annoncé la convocation de son jeune gardien « « Malcolm Barcola s’envolera pour le Togo début septembre. Le gardien lyonnais de la génération 1999 a été convoqué pour les prochains rendez-vous de la sélection togolaise. Il participera à une double confrontation face aux Comores dans le cadre du tour préliminaire de la Coupe du Monde 2022. Les rencontres sont prévues le vendredi 6 et le mardi 10 septembre »  peut-on lire sur le site officiel du club. Peu avant le match face au Bénin, il s’était blessé . Est –il la menace n° 1 à Bassa Djeri ? puisque Idrissa Ogodjo ne semble pas être dans les bonnes grâce du sélectionneur national.

Il faut pour le staff d’être  aussi regardant sur le creux local. Plusieurs gardiens s’illustrent chaque saison et chaque week end.

Une chose est sure, depuis le départ d’Agassa, le Togo peine à trouver son successeur. Une concurrence saine entre ces portiers permettra de ressortir le meilleur d’eux.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.