La FTF a tenu son congrès ordinaire avec au centre, le développement du football national

0
262

Comme annoncé, le bureau exécutif de la Fédération Togolaise de Football a tenu son congrès ordinaire ce samedi à Lomé. En présence du ministre des sports togolais, Foly-Bazi Katari, des membres du bureau exécutif de la FTF, des présidents des clubs, des présidents des ligues, des délégués et des invités, le président colonel Guy Akpovy a rendu public le bilan de ses trois années passées à la tête de l’instance dirigeante du football national.

Après avoir féliciter tous les acteurs lors de son discours d’ouverture, le président Akpovy a égrené le contenu des activités qui ont meublé sa gestion depuis 2016. Entre autre, nous retenons la relance du football au Togo et son rayonnement sur le plan international.

depuis que nous avons pris les rênes de notre football, nous travaillons sans relâche à assainir les relations avec la CAF et la FIFA. Conséquence, la levée des restrictions budgétaires imposées à notre fédération depuis 2013. Ce qui a permis à la FTF de postuler à nouveau aux projets de la FIFA.”

A déclaré le président Akpovy.

Aussi, le président colonel Akpovy n’a pas manqué  l’occasion d’annoncer les futurs chantiers en vue de développer la pratique du football dans notre pays

bientôt ,certaines de nos pelouses pour être précis, trois stades à savoir le stade d’Atakpamé, le stade de Sokodé et celui de Kara seront recouverts de pelouse  synthétique.”

Reconnaissant la valeur du football des jeunes et du football féminin, le président Akpovy a rassuré sur  la reprise prochaine du championnat féminin

parallèlement à cela, nous avons dans nos priorités le football féminin et le football des jeunes.”

Plus loin, le président Akpovy est revenu sur un bilan satisfaisant des activités menées d’ici là. Il s’est satisfait de la l’organisation réussie du tournoi de l’UFOA B-U20 à Lomé en décembre dernier, de la régularité des championnats nationaux depuis 3 ans et la participation des différentes sélections nationales à des compétitions internationales.

Mais ,il a exprimé également  son amertume, toute sa déception face aux vieux démons de la violence qui ont fait leur retour dans les différents stades du Togo.

Le démon de la violence s’invite ces derniers temps dans notre football. Ce qui ne rime pas avec le football que nous voulons tous. Je profite de l’occasion pour exprimer toute mon amertune, toute ma déception face aux scènes de violences enregistrées ces derniers temps à kabou, Dapaong et Badou. Des actes qui portent la marque des individus isolés qui visent à ternir l’image l’image de notre football. Il ne sera pas question de céder à ces actes qui révèlent d’une autre époque.”

A t-il martelé.

Une situation très préoccupante qui a nécessité une discussion entre les différentes parties prenantes pour essayer de proposer des voies de moyens pour éradiquer ce fléau qui gangrène le développement du football. Nous y reviendrons.

Ainsi, le congrès a connu une très forte participation avec l’adoption de tous les points inscrits à l’ordre du jour tels que les propositions de modification des statuts de la FTF notamment les articles 23, 34, 44, 49, 50, 51, 69 et 70, l’approbation du budget 2019 estimé à 2.253.136.355 FCFA. On note également l’admissions de deux nouvelles associations à savoir l’Association des Footballeurs du Togo (AFT) et celle des Entraîneurs de Football du Togo (AEFT).

Somme toute, le congrès s’est terminé sur une note de satisfaction de la part de tous les participants. À Akpovy de renchérir :”j’ose croire, malgré ma modestie que nous sommes sur la bonne voie.”

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.