JIF : Woedikou Afi, ou la preuve de la détermination et le travail

0
779

Son nom revient sur toutes les lèvres dès qu’on parle de football féminin au Togo. Woedikou Afi affectueusement  surnommée «  Mafille » est l’une des plus douées de sa génération. Footballeuse, la jeune fille évoluait il y a quelques semaines encore avec Athléta de Lomé.  Aujourd’hui sociétaire de l’Entente Sportive Poitiers 3 Cités (France), elle est considérée comme la meilleure joueuse togolaise. Un parcours qui force l’admiration

Tellement passionnée par le football qu’elle ne se rappelle même plus à quel âge, elle a commencé à taper dans le ballon. Une chose est sûre c’est sa tendre enfance et elle ne se prive pas de se mesurer aux garçons. Au plus profond de la crise qu’a connu le football togolais (12 ans sans activité), Mafille continuait à s’entrainer et à n’avoir les yeux rivés que sur l’objectif : Devenir professionnelle et pour le moment , elle est dans son objectif.

Plusieurs fois «  Meilleure joueuse » de la saison et dans les tournois dans lesquels elle termine la plupart du temps , meilleur buteuse, elle reçoit l’award de meilleure joueuse de la saison 2017-2018 lors des trophées FTF. Titulaire en équipe nationale des Dames du Togo, Woedikou Afi a participé aux deux dernières éditions du  Tournoi UFOA B des Dames où elle inscrira un but lors de la victoire du Togo sur le Sénégal (2-1) devenant «  Woman of the match » à la fin de la rencontre. Une distinction qui couronne le courage et le travail de la togolaise.

Mais l’évènement heureux arrive et elle ne va pas tarder. Sollicitée plusieurs fois à l’exterieur et souvent privée de Visa , Mafille obtient enfin ,en Décembre 2019, le visa pour la France et pour un test dans le club de l’Entente Sportive Poitiers 3 Cités. , un club qui joue les barrages d’accession. Un test concluant pour la jeune togolaise. Et son ambition est grande « aujourd’hui je joue en Europe mais l’objectif c’est de trouver encore un club au top et jouer un jour, la champions league, du coup je me bats pour cela »

 

Aujourd’hui en plein dans l’accomplissement de son rêve, l’ancienne d’Athléta  essaie de booster ces compatriotes filles à croire en leur rêve « tous mes encouragements à toutes mes sœurs qui se battent pour y arriver, ce n’est pas facile mais avec la détermination, le travail et la foi ,on parvient à tout. Surtout que rien, ni personne ne nous éloignent de nos rêves » a-t-elle conclu

En ces moments de la journée internationale de la femme, togofoot.info souhaite tout le meilleur à Woedikou Mafille

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.