Gbohloesu : Un courrier sème la discorde

0

Dans un courrier relayé sur les réseaux sociaux, le club Gbohloesu annonce la  libération de tous ses joueurs et son staff. Il suspend aussi le payement des salaires. Une décision qui n’a pas l’air de plaire à son entraîneur, Théophile Bola.

L’entraineur Théophile Bola ne se sent pas concerné par ce courrier. Le coach congolais des requins mâles le fait bien savoir « Je pense que j’ai signé un contrat et s’il y’a rupture, il y’a un écrit. Je dois accuser réception tel que les clauses de mon contrat le disent. Maintenant s’ils envoient de façon générale que le staff et les joueurs sont libérés, ce n’est pas un souci parce que moi je suis ici sur le territoire togolais et je suis en service. Donc j’ai été invité pour travailler et s’ils pensent que je ne peux plus travailler, on ne doit pas me libérer à distance. » a-t-il confié à nos confrères de Africafootunited.

Si le club des lacs, 4e au classement avant l’arrêt du championnat de première division trouve fondée sa décision<<Le bureau exécutif a été obligé de prendre cette décision pour ne pas exposer la vie des uns et des autres en cette période de pandémie >>, il va devoir faire désormais face au mécontentement de son coach << Il n’y a pas de fonds juridique parce que je n’ai pas signé avec un secrétaire général. Il se réfère à quoi le secrétaire général? Est-ce qu’on libère un entraîneur par une lettre circulaire? >> A-t-il précisé. Il semble donc être prêt à aller sur le terrain juridique.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.