Coupe de l’Indépendance : Athléta atomise Bella Fc et remporte le trophée

0
210

En cette après-midi d’anniversaire de l’indépendance de la mère patrie, s’est jouée la finale de coupe dédiée à cet événement. La rencontre qui a opposé les filles d’ATHLÈTA à leurs homologues de BELLA FC a vu la victoire des filles de Lomé sur un score de 8-1.

Tout a commencé assez fort. Faute sur Samira NASSAYA déjà à la 1 ère minute, la sentence exécutée par AMEDOME Tanty n’inquiète pas TENGUE Reine la gardienne de BELLA FC. 

12ème  minute, ATANHOULETO Nadège lance Amiratou N’DJAMBARA mais cette dernière bouscule un pion de la défense de BELLA FC, se rendant ainsi coupable d’une faute. ATHLÈTA ne tarde pas à afficher ses intentions, assiégeant ainsi le camp de son adversaire du jour. Sur une faute commise sur Amiratou N’DJAMBARA, la balle de la sentence surprend WOEDIKOU Mafille au point de penalty, qui frappe mollement dans le pied d’un défenseur. Dans un sursaut d’0rgueil, BELLA FC éjecte le visiteur encombrant de son camp et réinstalle la stabilité.

26ème  minute, sur une énième incursion des protégées du Président Valentin AMENTI, WOEDIKOU Mafille prend de vitesse la défense de BELLA FC et trompe TENGUE Akou Reine. 1-0 pour ATHLÈTA qui appuie sur l’accélérateur. Le jeu revient dans le camp de BELLA FC qui tente vaille que vaille de se débarrasser de l’étreinte. À la 36 ème minute, l’attaque d’ATHLÈTA décoche une frappe qui ricoche sur la transversale de TENGUE Akou Reine. C’était sans compter avec la détermination  des filles de Lomé. Sur une incompréhension à la 41 ème minute, WOEDIKOU Mafille prend de vitesse une fois encore la défense de BELLA FC, efface TENGUE Reine avant de pousser victorieuse la balle dans les cages vides. 2 pour ATHLÈTA, 0 pour BELLA FC. C’est sur ces entrefaites que l’arbitre du jour AMEGEE Aissata renverra les vingt-deux actrices à la pause.

 À la reprise, BELLA FC affiche de nobles intentions si bien que dans les premières secondes, GBATI Kpadjapou à la conclusion d’une belle action, lobe KARAMOU Bella, réduisant ainsi le score. 2-1.

Blessées dans leur amour-propre, les poulains du coach Théophile KPAKPO-KOUMI rehaussent le niveau de la rencontre. Ainsi sur un centre venu de la droite à la 51 ème minute, AMEDOME Tanty envoie une frappe détournée in extremis par TENGUE Reine, arrachant du même coup de vives hilarités au charmant public du stade municipal de Lomé. La partie se stabilise. Les incursions viennent finalement de part et d’autres.

Belle chevauchée à la 64 ème minute! Sur une passe de N’DJAMBARA Amiratou, GNINTEGMA Odette prend à dos le poids de l’arrière-garde de BELLA FC, et réussit à tromper TENGUE Reine. Trois minutes plus tard, c’est N’DJAMBARA qui viendra placer son épingle pour le 4-1. Puis encore Odette GNINTEGMA à la conclusion d’un centre de Samira NASSAYA, prenant à contre-pied la gardienne de BELLA FC. 5-1, les carottes sont cuites pour les filles de Kara.

Énième incursion des filles de Lomé à la 72 ème minute, conclue par un penalty commis sur Odette GNINTEGMA. WOEDIKOU Mafille exécutera victorieusement la sentence pour le 6-1.

 À la 78 ème minute, KALIBANI Gningoma tient l’occasion de réduire l’avance prise par ATHLÈTA, mais voit sa frappe passer au dessus de la transversale.

 AFANGNINOU Garcia au rang des filles de Lomé, rentrée entre-temps en jeu, sur un débordement à la 82 ème minute permettra à WOEDIKOU Mafille d’inscrire son quatrième but de la soirée.

 À la 90ème  minute, AFANGNINOU Garcia participera également au festival pour un total de 8 buts à 1. C’est sur cette marque que AMEGEE Aissata sifflera la fin des hostilités. Les filles de Lomé soulèvent donc le trophée mis en jeu et empochent également la somme de Un million de francs CFA. Les filles de Kara, quant elles partent avec Sept Cent Cinquante mille francs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.