Corruption:  la FTF sanctionne  les arbitres indélicats.

0
2094

 

La commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF) dans une décision rendue publique le 12 août dernier,  prononce de lourdes sanctions contre certains arbitres et autres acteurs du football togolais.

Ces sanctions ont été prises suite aux allégations de corruption entourant le match Anges # Asko disputé le 7 avril 2019 pour le compte de la saison 2018-2019.

Ainsi la commission prononce une sanction de 10 ans sans exercer d’activités relatives au football à l’encontre de l’arbitre fédéral Kpanaké Aboza Esso pour corruption active. L’intéressé doit également payer une amende de 200.000f CFA conformément à l’article 63.1 du code de discipline.

Biyao Adam Moukaïla arbitre assistant sur le même match conformément à l’article 63.2 du code de discipline de la FTF est interdit d’exercer toutes activités liées au football pendant 8 ans avec une amende de 200.000f CFA pour corruption active.

Gnamassou Kowou arbitre assistant est sanctionné pour 4 ans d’interdiction d’exercer des activités liées au football avec également une amende de 200.000f CFA pour corruption passive conformément à l’article 63.2.

Pour avoir couvert les actes de corruption de ces collègues Ouro Bagna Raouf arbitre principal est sanctionné pour 2 ans d’exercice d’activités footballistiques et doit payer une amende de 200.000f CFA .

La commission a ordonné la confiscation à la charge de M. Biyao Adam conformément à l’article 63.3 du code de discipline des 50.000 ayant servi de base aux actes de corruption.

M. Bawa Adamou n’a reçu qu’un avertissement pour défaut de collaboration conformément à l’article 123.3 du code de discipline.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.