CAN 2019/ Elimination du Togo : la presse sportive en parle

0
530

Les éperviers du Togo sont éliminés de la course à la qualification à la CAN 209 après leur défaite à Cotonou le dimanche dernier face au Bénin 2-1. Trois jours après cette élimination, togofoot.info a recueilli les impressions de quelques journalistes sportifs. Ils reviennent surtout sur les conditions de cette élimination et proposent aussi des solutions pour un meilleur lendemain du foot national

Une élimination difficile et pénible

Pour la majorité, le Togo n’a pas mis de son côté, les moyens pour réussir ces éliminatoires et elle est difficile à accepter

« C’est une situation déplorable parce que le Togo faisait partie des favoris de ce groupe au départ. Le Togo avait toutes les possibilités d’être qualifié avant la dernière journée si et seulement si nos dirigeants avaient mis toutes les chances de notre côté; ce qui n’a pas été fait. Tout porte à croire comme si l’équipe nationale du Togo a été vendu à Claude Leroy qui en fait ce qu’il veut. Ni le ministère en charge des sports, ni la Fédération Togolaise de Football ne pouvait rien proposer à Claude. Et les résultats sont là : le Togo est éliminé, classé dernier dans son groupe derrière la Gambie. C’est déplorable. Mais retenons tout simplement que l’on ne récolte que ce qu’on a semé. »

Abel ZINDODJI, journaliste sportif, chef service sports à Radio Carré-Jeunes, membre du RMPS

Abondant le même sens, Régis Talikpeti , estime que le Togo ne pouvait pas se permettre de ne pas être à une CAN à 24

« Voir le Togo rater une CAN à 24, aucun sportif ne l’avait envisagé, et qui plus est, dans un groupe où figurent le Bénin et la Gambie, l’Algérie étant un cran au-dessus.  La déception est d’autant plus grande que le Togo disposait des joueurs pour sortir de ce groupe haut les mains »

Régis Talikpeti, journaliste sportif à la TV Espoir 47

 Un départ de Claude Leroy, la solution ?

Plusieurs ne font pas du tout cadeau à Claude Leroy. Pour eux, le renouveau de l’équipe nationale, passe par son départ

« Assez décevant. J’attendais la démission de l’entraîneur lui-même pour insuffisance de résultats mais rien jusqu’alors. Que la FTF réagisse en urgence par rapport à ce sujet et panse tous  les secteurs du football togolais pour un meilleur rendement. Penser déjà à cela pour les éliminatoires de la CAN 2021 et du mondial 2022 »

Estelle KOUDJONOU,Directrice du hub média Kamgou.

Sans le nommer explicitement, Regis de son côté pense à une réorganisation à la tête de la sélection

« Une réorganisation à la tête de l’équipe, seule possibilité de remobiliser les joueurs aujourd’hui démobilisés.  Visiblement, le discours de l’actuel staff a dû mal à passer depuis les débuts, il suffit de prendre l’ensemble des résultats de l’équipe nationale pour s’en rendre compte. D’ailleurs la tension avait atteint son summum à un moment donné, obligeant certains cadres de la sélection à se mettre en retrait de la sélection nationale. »

Régis Talikpeti, journaliste sportif à la TV Espoir 47

Steven Lavon n’est pas contre une démission du match mais veut qu’on trouve la bonne formule pour le foot national  

« Le sentiment d’un travail de reconstruction qui est entamé depuis la fin de la CAN 2017 mais qui va avoir du plomb dans l’aile car les questions qui se posent depuis dimanche c’est quand le coach démissionne. Alors que s’il démissionne, ça veut un nouveau travail à faire par le nouveau coach. C’est là où cette élimination fait mal au football togolais. L’éternel recommencement. . Faut s’asseoir, discuter et trouver la bonne formule pour le foot togolais.il n’y a que ça qui compte »

Steven Lavon, Rédacteur en Chef Africatopsports

Une qualification méritée pour le Bénin

Ils sont donc unanimes pour dire que le Bénin méritait sa victoire et sa qualification à la CAN 2019

« Forcément dimanche y avait de la déception mais objectivement on ne méritait pas de passer vu qu’on n’a pas tout bien fait durant cette campagne, notamment sur nos matchs à domicile »

Steven Lavon

Même réaction de la part de notre confrère de Radio Carré Jeunes

« Étant témoin de tout ce qui a entouré les préparatifs de ce matin du côté des béninois et la folle ambiance qui a régné ce dimanche au stade de Cotonou, je me dis que le Bénin méritait amplement sa qualification sauf que l’organisateur du  match  Bénin n’a pas été à la hauteur de sa tâche »

Abel ZINDODJI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.