Attentant de Cabinda-10 ans : Kodjovi Obilalé ” Cabinda, Angola, Afrique du Sud ,l’émotion est toujours palpable”

0
515
Kodjovi Obilalé, ancien footballeur et gardien international togolais. Durant la CAN 2010, il a failli perdre la vie suite à une embuscade sur le bus de son équipe.

Handicapé à vie dans l’attaque de Cabinda, Kodjovi Obilalé reste à jamais marqué par ce drame. Une carrière de footballeur a peine entamée, qu’elle s’achève un soir de08 janvier 2010. 10 ans après , l’attaque du bus des éperviers dans l’enclave de Cabinda, le togolais est debout et va mieux. Il s’est récemment engagée dans l’agriculture en parrainant le projet “Agrofoot” qui promeut l’agriculture durable

mais l’émotion de ce drame est toujours vivace dans sa mémoire elle est toujours vive lorsqu’on parle de Cabinda ou de l’Angola. Cette tragédie a laissé beaucoup de traces dans la vie de chaque Togolais et des victimes. C’est un peu complexe et compliqué… Cabinda, Angola, Afrique du Sud [où Kodjovi Obilale avait été soigné, Ndlr]… L’émotion est toujours palpable.” A laissé entendre l’ancien épervier sur afriquefoot.rfi.fr

Ses souvenirs sont vagues et entremêlés de tristesse et de revolte mais est fier d’être toujours en vie

” Très sincèrement, je n’ai pas de souvenir précis. Je dirai que tout est mitigé. Il y a les sentiments de peur, de révolte, de haine, de désespoir… C’est tout ce que j’ai gardé comme souvenir. Après, pour parler du seul côté positif de ce drame, oui, je suis encore en vie.”

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.