Togofoot, la vitrine du football togolais. - Star à la une :Djene Dakonam, une progression qui force l’admiration

Tous les articles

Star à la une :Djene Dakonam, une progression qui force l’admiration

  • Écrit par Aristide Agossou
  • Lu 4234 fois
  • Media
  • No comment
Évaluer cet élément
(9 Votes)

C'est le joueur togolais du moment. Défenseur de Getafe en Liga espagnole (l'un des meilleurs championnats au monde) depuis cet été en provenance de Saint-Trond (1ère division belge), Djene Ortega Dakonam, natif de Dapaong, est de plus en plus sous le feu des projecteurs. Il y a 5 ans, celui qui jouait encore au Coton Sport de Garoua en première division camerounaise a connu une ascension fulgurante. De Garoua à Madrid, retour sur une progression qui force l'admiration.

Le 08 Septembre 2012, en marge des matches éliminatoires de la CAN 2013 qui devrait se disputer en Afrique du Sud, le public sportif togolais découvrait Djene Dakonam. Teigneux, dur sur l'homme, le jeune défenseur s'est imposé et est aujourd’hui, quelques années plus tard, le leader la défense togolaise. Arrivé à Getafe cet été, il fait l'unanimité depuis le début de la saison.

Un parcours atypique

Passé par Jouvenceaux (Club de quartier), Etoile Filante de Lomé et  Tonnerre de Bohicon (Bénin),C'est en 2011 qu'il se fait véritablement remarquer par ses grosses performances avec le Coton Sport de Garoua (Cameroun). Il remporte le championnat camerounais en 2013. La même année, il participe à sa première CAN durant laquelle il est éliminé en quart de finale avec les Eperviers. Celui qui peut jouer des deux pieds s'envole ensuite pour l'Europe et enchaîne les tests. Il atterrit en Espagne, plus précisément à Alcorcón AD, un club qui évolue en Liga Adelante (2eme division espagnole). Pour sa première saison (2014 - 2015), Djene Dakonam joue 24 matches dont 23 en tant que titulaire et marque un but. Le Togolais devient un cadre de cette formation l'année suivante. Titulaire incontesté, il dispute plus de 3000 minutes en 35 rencontres. Été 2016, il est transféré en Belgique à Saint-Trond pour trois saisons. Il n'y joue qu'une saison (26 matches dont 24 comme titulaire). Fort de ses performances, celui que l'on surnomme Ortega est transféré pour 2,5 millions d'euros en Aout dernier au club madrilène de Getafe promu dans l'élite espagnole. Titulaire lors des sept premières rencontres de Getafe en Liga, il force l'admiration et fait parler de lui. Pour Augustin Noukafou, journaliste, qui suit le joueur depuis quelques  années, "le Togolais est actuellement au mieux de sa forme". "Ce n'est pas surprenant de le voir évoluer à un tel niveau. Djene est un joueur qui a beaucoup progressé dans son jeu. Sa polyvalence constitue pour lui un atout", explique-t-il. Avant d'ajouter, "malgré ses bonnes prestations en club et en équipe nationale depuis sa première convocation, il était difficile de lui prédire le parcours qu'il connait. D'autant plus que d'autres joueurs comme lui ont souvent péché dans leurs choix pour donner le bon tournant à leur carrière. C'est quelque chose qu'il a lui, réussi."

 Un taulier de la sélection

Depuis le 08 Septembre 2012, date de sa première sélection lors du match aller des éliminatoires de la CAN 2013 face au Gabon à Libreville (score final 1-1), le joueur de 25 ans n'a presque plus jamais quitté les listes de la sélection. Convoqué en sélection pour dépanner "le côté gauche de la sélection togolaise, en manque d'occupant constant", le défenseur avait alors donné satisfaction à Didier Six, ancien sélectionneur du Togo. Son sérieux et sa détermination continuent de jouer en sa faveur. Aucun sélectionneur des Éperviers ne s'est ainsi passé de ses services. Défenseur axial en club, c'est plutôt sur les deux côtés de la défense qu'il défend les couleurs nationales depuis cinq ans.

Titulaire en Liga après sept journées disputées, Djene Dakonam continue sa progression et se frotte aux meilleurs attaquants du monde. Parmi eux, Lionel Messi et Luis Suarez qu'il a affrontés le 16 octobre dernier. Les deux attaquants n'ont d'ailleurs pas réussi à trouver le fond des filets à Coliseum Alfonso Pérez (le stade de Getafe ndlr). Un match que Djene et ses coéquipiers ont tout de même perdu sur le fil 1-2.le Togolais compte se maintenir en Liga en fin de saison. "Il ne serait pas étonnant de voir d'autres clubs plus huppés le convoiter dans quelques années s'il garde le cap", prédit Augustin Noukafou qui estime que le jeune défenseur s'est donné les moyens de sa réussite. "Djene a tôt compris que le travail seul n'est pas suffisant dans le football actuel. Il s'est bien entouré et a jusqu'à présent pris de bonnes décisions pour sa carrière", ajoute-t-il.

En attendant, c'est avec la sélection nationale en pleine reconstruction que l'Epervier pourra être considéré comme l'un des leaders. Avec l'imminente retraite internationale d'Emmanuel Adebayor, Djene Dakonam devrait être l'une des voix les plus écoutées du vestiaire.

Media