Togofoot, la vitrine du football togolais. - Elim CAN 2019 : le nouveau format, une aubaine pour les éperviers

Tous les articles

Elim CAN 2019 : le nouveau format, une aubaine pour les éperviers

Évaluer cet élément
(4 Votes)

Le symposium de la CAF tenu à Rabat(Maroc) les 18 et 19 Juillet derniers a permis à l’instance dirigeante du football continental de prendre plusieurs décisions concernant la vie de l’institution et du football africain. L’une de ces décisions est l’augmentation du nombre de pays participants à la Coupe d’Afrique des Nations dès 2019 au Cameroun. La CAF l’a d’ailleurs officialisé à travers un courrier adressé à ses pays membres.

 Initialement prévu à 16, le tournoi de 2019 se jouera finalement à 24 équipes. La note envoyée aux fédérations donne les précisions  « l’équipe classée première de chaque groupe rejoindra le pays hôte au tournoi final ainsi que l’équipe classée deuxième de tous les groupes sauf celui du pays hôte » peut –on lire dans la lettre.

 Dans la poule du pays hôte, le Cameroun, qualifié d’office en tant que pays organisateur, une seule autre équipe sera qualifiée « Au cas où le pays hôte est classé premier dans son groupe, l’équipe classée deuxième sera qualifiée au tournoi final. Tous les matchs du pays hôte seront pris en compte dans le calcul des résultats des équipes du même groupe« ajoute la CAF

L’augmentation du nombre de pays participants, une aubaine pour les éperviers ?

Les éperviers ont connu une mauvaise entame des éliminatoires de la CAN 2019 en s’inclinant  à Blida face à l’Algérie 0-1. Si on s’en tient à l’ancien format des qualifications qui préconisait que seul le premier des poules et les deux meilleures deuxièmes des 12 poules étaient qualifiés pour le tournoi final , le Togo, classé dernier dans la poule D était mal engagé dans cette course. «  Nous avons brûlé notre joker après cette défaite. Aucune autre défaite ne sera permise  si nous voulons nous qualifier » a déclaré Claude Leroy au lendemain de la défaite à Blida. Mais maintenant avec la nouvelle formule, les éperviers peuvent ou doivent se tailler une place dans les deux premiers de ce groupe pour accéder à la compétition vu  que L’Algérie reste le seul pays dans la poule  à avoir plus d’expérience continentale que le Togo. Mais attention aux écureuils du Bénin qui disposent depuis quelques années d’une belle génération de joueurs prêts à aller chercher une nouvelle qualification à la CAN après celle 2010