Togofoot, la vitrine du football togolais. - Six questions à KOMLA Jonas Kokou, entraîneur togolais champion d’Afrique U17 avec le Mali

Interviews

Six questions à KOMLA Jonas Kokou, entraîneur togolais champion d’Afrique U17 avec le Mali

Évaluer cet élément
(2 Votes)

KOMLA Jonas Kokou est l’entraîneur togolais qui a permis à l’équipe nationale malienne des mois de 17 ans de remporter pour la 2ème fois consécutive la coupe d’Afrique des Nations. Dans nos colonnes, il revient sur le sacre du Mali, sa vision du football togolais et ses ambitions.

1-Vous êtes champion d’Afrique U17 avec le Mali, Quels sont vos sentiments après ce deuxième sacre consécutif ?

Des sentiments de joie parce que se maintenir au sommet n’est pas facile.   Lors des éliminatoires, nous avons battu le Tchad 9-0, ensuite l’Éthiopie 2-0 à l’aller et 2-1 au retour. Ensuite à la CAN, un nul (0-0) face à la Tanzanie d’entrée. Des victoires face au Niger (2-1) et à l’Angola (6-1).une demi-finale maitrisée  contre la Guinée 2-0 aux tirs aux buts. On a eu 5 trophées individuels dont celui du meilleur joueur du tournoi.                      

2-Parlez-nous de votre parcours ?

Je l’ai débuté dans l’un des grands clubs du Mali, le Djoliba. Je suis parti ensuite au Niger en 2006 comme entraîneur adjoint de la sélection A avec Tchanile Banna. A mon retour, je suis revenu au Djoliba où j’ai fait une saison avec à la clé, le titre de champion et de la coupe nationale. En 2009, je suis parti aux Emirats arabes unis dans le club de baniyas sports club d’Abu Dhabi. En 2013, J’ai pris les rênes de la sélection U15 jusqu' en 2014. En 2015, j’ai fait un tour au Burkina Faso dans le club de salitas et depuis janvier 2016 j’occupe le poste de sélectionneur des U17  du Mali.

3-Comment un togolais s’est –il retrouvé à la tête de l’équipe U17 du Mali ?

 C’est Parce que j’ai fait tout mon cursus sportif au Mali.

4-Quel regard portez-vous sur le football togolais ?

Je pense que le foot togolais a du potentiel, seulement il faut avoir une bonne organisation de la base au sommet. Avoir d’abord de bonnes sélections des jeunes.

5-Vous voyez-vous à la tête d’une équipe togolaise de jeunes ?

C’est mon souhait d’être un jour à tête d’une sélection des jeunes pour partager mon expertise, ma connaissance et mon vécu pour le football togolais. C’est mon vœu le plus cher

6-Après cette victoire à la CAN, quels sont désormais vos ambitions ?     

Les ambitions il y en a beaucoup mais le plus proche, c’est la coupe du monde en Inde au mois d’octobre. Et à long terme une sélection au Togo.