Togofoot, la vitrine du football togolais. - Togofoot, la vitrine du football togolais.

Elim CHAN 2018/Match Togo vs Benin: La FTF saisit la CAF sur la qualification des joueurs béninois

Depuis deux jours déjà, l'élimination du Togo dans les éliminatoires du CHAN 2018 par le Bénin le dimanche dernier à Cotonou suscite beaucoup de mécontentement dans le camp des togolais. La Fédération Togolaise de Football(FTF) vient de saisir l'instance continentale du football africain(CAF) à travers un courrier sur la qualification des joueurs  béninois pour le match aller à Lomé le 16 Juillet dernier.

En effet, les joueurs béninois sont arrivés à Lomé sans licences alors que les règlements de compétition préconisent la présentation du passeport et de la licence nationale en cours de validité

«Nous avons l'honneur de vous saisir sur la situation des joueurs de l'équipe nationale locale du Bénin qui ont participé à la rencontre citée en rubrique sans les licences des joueurs» pouvons-nous lire dans la note adressée à la CAF tout en précisant que « Conformément à l'article 39.1 des règlements du CHAN qui disposait que pour chaque rencontre, tous les joueurs de l'équipe hôte et de l'équipe visiteuse sont tenus de présenter leur passeport et licence nationale en cours de validité, les joueurs béninois ne disposaient pas de licence du tout. »

Même si les règlements de compétition  à l’article 39.2, stipulent également que les joueurs dont les licences sont perdues ou volées peuvent prendre part au match tout en se faisant photographier par  le commissaire au match qui en fera un rapport, la Fédération Togolaise de Football considère que les joueurs béninois n’en étaient pas dans le cas

«Nous voudrions attirer votre attention sur l'élément suivant: le fait que les joueurs (et c'est l'ensemble) n'aient pas présenté leurs licences en cours de validité ne résulte pas de la perte de ces licences, mais c'est juste qu'ils ne disposaient pas de licences comme l'a d'ailleurs expliqué M. Deguenon Zephirin à la réunion technique. Dans ce cas, nous estimons que l'article susmentionné ne pouvait s'appliquer. Violation des règlements par la partie béninoise. L'absence des licences des joueurs pose un réel problème de leur qualification alors qu'ils participent au championnat national depuis deux semaines.» a conclut la FTF dans son courrier.

La FTF exige que le droit soit dit dans cette affaire.

  • 0

Elim CHAN 2018/Bénin 1-1 Togo(8-7 TAB) : Abalo Dosseh « notre élimination est venue sur une erreur d'arbitrage »

Le technicien togolais Jean-Paul ABALO et ses poulains avaient une obligation de résultat sur la terre béninoise  dimanche 23 Juillet 2017 à l'occasion de la manche retour des éliminatoires du CHAN. Le rêve était permis, et l'exploit était presqu'au rendez-vous, mais hélas, l'arbitre de la rencontre, le ghanéen AGBOVI William avait décidé du sort des Éperviers à travers un arbitrage approximatif et surtout au cours de la séance des tirs aux buts en refusant le dernier tir du joueur OURO-SAMA Hakim qui qualifiait le Togo.

«On savait que cela allait être très difficile pour nous au Bénin mais les joueurs étaient avertis et on était bien préparé. Voilà que les joueurs ont tout donné. On a fait un match parfait mais malheureusement notre élimination est venue sur une erreur d'arbitrage. Le penalty était bien rentré. C'est bien dommage car les joueurs ont tout donné.» a déclaré le coach togolais Jean-Paul ABALO à la fin du match.

Dans un match âprement disputé où il y avait de la place à prendre, les Éperviers du Togo quasiment inexistants en première partie, se sont retrouvés en seconde partie pour produire le jeu avec à la clé, des occasions de buts vendangées. Ils finiront par marquer un but grâce à Sewonou koidjo à la 71ème minute. Il égalisait pour les éperviers du Togo qui avaient encaissé un but à la 52ème minute « On a eu beaucoup d'occasions et on pouvait faire la différence dans le jeu mais malheureusement on ne l'a pas fait, c'est bien dommage. Je suis déçu et j'ai  mal pour mes joueurs qui ont tout donné dans ce match. On a retrouvé notre jeu ce soir et le Togo méritait une qualification » ajoute-t-il.

  • 0

Transferts : Djene Dakonam rejoint Getafe en Espagne

Djene Dakonam jouera les quatre prochaines années en Liga espagnole. Le latéral droit togolais a paraphé un contrat de quatre ans en faveur du club espagnol.

L’ancien joueur de l’Etoile Filante de Lomé est également passé par Coton Sport de Garoua(Cameroun), Ad Alcorcon (D2 Espagnole) et St Trond (Jupiter League/Belgique), son dernier club avant de rejoindre le Getafe. Avec St trond, le défenseur a disputé 19 rencontres de championnat et 7 matches de play off  cette saison.

Rappelons que Djene Dakonam est un international togolais et a déjà participé à  deux CAN avec les éperviers du Togo

  • 0

Tournoi des Retrouvailles-Trophée DEVEGOZAN : Les premiers demi-finalistes sont connus.

La 20e édition du tournoi de football des retrouvailles, dénommée "trophée DEVEGOZAN" qui se déroule actuellement  dans le canton de Baguida, a livré ses premiers demi-finalistes le week-end ; c’est à l’issue des deux(02) premiers quarts de finale disputés sur le terrain de l’EPP DEVEGO. Dans, le premier quart, c’est Olympic de Baguida qui a obtenu son ticket pour le dernier carré d'as en s'imposant devant ARCH HOLLANDO 2 buts à 1. Dans le deuxième quart, l'équipe d'Abeilles FC de Devego   sort vainqueur du duel qui l'opposait à USA d'AGODEKE sur le score de 2 buts à 0.

Au cours de cette rencontre, le joueur HOINSO A. Love a été le grand artisan de la victoire de Abeilles FC ; dès la première minute de jeu, il profite d'une erreur de la défense de USA pour donner l'avantage à son équipe; malgré les assauts offensifs répétés des joueurs de USA, ils ne parviendront pas à remettre les pendules à l'heure jusqu’à la fin des 45 premières minutes. Du retour des vestiaires, c'est Abeilles Fc de Devego qui se signale encore dès l'entame de la seconde partie, par l'entremise de son attaquant ALOUMON  Apélété, mais cette fois, DAVON Koffi, le gardien de USA était sur la trajectoire du ballon. Les différents changements effectués dans le camp de USA, ramènent la sérénité et   la confiance; comme en première mi-temps, ils multiplient encore plusieurs actions offensives mais butent à chaque fois sur le gardien Stestegen kagni dans un beau jour. A quelques minutes de la fin des 90 minutes, HOINSO A. Love profite encore d'une incompréhension dans la défense de USA pour signer son doublé et met ainsi fin au parcours de USA d'AGODEKE dans la compétition.

Les deux (02) derniers quarts de finale ont lieu le week-end prochain toujours sur le terrain de l’EPP Devego avec les affiches suivantes :

Samedi 29 juillet : RANGERS d’AVEPOZO Vs AMIS DU FOOT d’AGBAVI

Dimanche 30 juillet : ARC EN CIEL Vs ABC de BOBOLOEKOPE.

Soulignons que la finale de cette compétition se tiendra le 26 Août prochain sur les mêmes installations.

  • 0

Elim CHAN 2018/ Benin 1-1 (8-7 TAB) : quand une décision de l’arbitre élimine le Togo (la vidéo)

Nous vous l’annoncions hier dimanche. Les éperviers locaux sont éliminés de la course à la qualification du CHAN 2018 par les locaux béninois après la séance des tirs aux buts (8-7) 1 but partout après le temps réglementaire. Sewonou Koidjo a répondu à la 71ème minute au but de Aboki Gbétognon Warris.

Mais seulement, au cours de la séance des tirs aux buts, une décision de l’arbitre de la rencontre, le ghanéen William Selorm Agbovi  va changer le sort de la partie. Le cinquième tireur togolais, Ouro Sama Hakim arme sa frappe, sa balle franchit la ligne de but et a cet instant précis, son but donnait la victoire aux éperviers locaux mais l’arbitre refuse injustement le but et permet au Bénin de l’emporter après trois autres tirs. 

Les éperviers tombent au stade Mathieu Kérékou les armes à la main et laissent filer les écureuils au prochain tour des éliminatoires du CHAN. 

La vidéo du tir au but de Ouro Sama Hakim refusé

  • 0

Elim CHAN 2018: Les éperviers éliminés par les écureuils après les tirs aux buts

Les Écureuils du Benin recevaient ce dimanche 23 juillet 2017, les Éperviers du Togo dans un match comptant pour la manche retour des éliminatoires du Championnat d'Afrique des Nations(CHAN Kenya 2018). Au terme d'un match âprement disputé, les Écureuils s'imposent aux tirs au but 8 contre 7, temps réglementaire 1 but partout, 2-2 sur l'ensemble des deux matches.

Les Écureuils mettent le pied sur la balle d'entrée.Ils étouffent la défense des Éperviers qui veillent aux grains. Le capitaine Kokou Gazozo et les siens vont toutefois sortir de leur torpeur  après le premier quart d'heure avec un jeu approximatif. Galvanisés par leur public, les Écureuils vont reprendre le contrôle de la partie et inquièter énormément le bloc défensif du Togo. Ouro-Sama Hakim , Issifou Bourahana et le goal Bassa Sabirou se déploient pour enrailler les dangers. Sur une action bien menée, le joueur Elegbede Jules du Benin passe à côté de l'0uverture du score à la 25 ème minute de jeu. Une première partie pratiquement maîtrisée par les Écureuils avec des occasions de buts vendangées. C'est sur ce score nul et vierge de 0 but partout qu'intervient la pause.Du retour des vestiaires, les poulains du coach Jean-Paul Abalo reviennent requinqués et amorcent une contre-attaque dangereuse mais Sewonou Koidjo Elie bute sur le goal Glodjinou Steve du Bénin à la 48 ème minute. Les Écureuils vont surprendre la défense du Togo et ouvrir le score sur un coup-franc repris de la tête par Aboli Warris à la 52 ème minute. Gonflés à bloc par ce but, les Écureuils prennent confiance et déroulent le jeu. Sur une action bien construite, le meneur de jeu béninois Koukpo Marcelin passe en revue toute la défense du Togo mais le goal Bassa-Djeri Sabirou capte son tir. Dans un sursaut d'0rgueil, les Éperviers se réveillent et se créent des occasions. Yenoussi Guillaume centre pour Tchatakora Semiou qui bute sans conviction sur le portier béninois à la 60 ème minute. Ils vont revenir à la charge, cette fois-ci sur une passe de Novon Efoé, le joueur Sewonou Elie crucifit le goal béninois d'une frappe sèche et égalise à la 72 ème minute. Kouloun Maklibè et compagnie se mettent en confiance et sortent le grand jeu sans toutefois trouver la faille. C'est sur cette parité d'un but partout que l'arbitre de la rencontre Agbovi William du Ghana siffle la fin de la partie. Avec un score nul d'égalité parfaite sur l'ensemble des deux matches (2-2), le Bénin va donc l'emporter aux séances fatidiques des tirs au but en réussissant 8 tirs contre 7 pour le Togo et se qualifie pour le tour suivant.

  • 0

Elim CHAN 2018 / Bénin vs Togo: Les éperviers locaux confiants avant le déplacement sur Cotonou

Les Éperviers locaux ont effectué une dernière séance d'entraînement ce vendredi matin avant de se rendre à Cotonou pour y défier les Écureuils du Bénin dans un match comptant pour la manche retour des éliminatoires du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN KENYA 2018).

Après avoir été tenus en échec sur leurs propres installations à Lomé (1-1), les Éperviers ont une obligation de résultat en terre béninoise ce dimanche  pour espérer se qualifier pour le dernier tour qualificatif pour le CHAN.

"Je compte sur mes joueurs, ils sont confiants, et nous sommes prêts pour aller gagner à Cotonou" a confié Abalo Dosseh à la fin de la séance.

Pour y parvenir, les locaux togolais auront besoin de leurs supporters  " Je demande aux supporters de nous supporter comme ils l'ont fait le dimanche passé, de nous faire confiance. On va essayer de ne pas les décevoir et je sais que les joueurs ne vont pas laisser le morceau facilement" a ajouté le technicien togolais Jean-Paul DOSSEH.

À noter qu'après cette dernière séance, les Éperviers ont pris la route de Cotonou où ils jouent les Écureuils ce dimanche au Stade de l'amitié Mathieu Kerekou sous le coup de 15 heures.

  • 0

Kloukpo Kokou, le buteur de Maranatha

Kloukpo Kokou est l’une des satisfactions de la saison écoulée en première division. Le jeune attaquant de Maranatha de Fiokpo a terminé deuxième meilleur buteur du championnat avec 11 buts derrière Agoro Ashraf auteur de 13 buts.

Le togolais rêve d’une carrière à l’international et il sait que seul le travail peut l’aider à aller de l’avant. Mais pour l’heure, il se concentre sur les préparatifs de la reprise de la première division.

Suivez plutôt son parcours dans le championnat

 

  • 0

CAF : Le président Ahmad Ahmad réussit son pari d’une CAN à 24 équipes dès 2019

Organiser la coupe d’Afrique des nations (CAN) à 24 équipes a été l’une des promesses électorales du nouveau président de la Confédération Africaine de Football (CAF) Ahmad Ahmad ; quelques mois après son élection, l’ancien président de la Fédération Malgache de Football vient de Réussir son pari.

Après les propositions et recommandations des huit (08) ateliers constitués lors du  premier symposium de la CAF, qui s’est tenu les 18 et 19 juillet au palais des congrès de Skhira à Rabat au Maroc ; le comité exécutif de la CAF dirigé par le malgache Ahmad Ahmad s’est réuni ce jeudi 20 juillet pour passer en revue et adopter les résolutions des différents ateliers. Plusieurs décisions ont été prises lors de cette assise mais la plus importante est l’augmentation du nombre d’équipes participantes à la CAN.  La  compétition majeure du continent africain va réunir désormais 24 équipes au lieu de 16, à partir de l’édition prochaine prévue en 2019 au Cameroun ;par ailleurs la résolution concernant la date du déroulement de la CAN a été également adopté ; elle se tiendra entre les mois de juin et juillet au lieu de janvier-février  pour faciliter la disponibilité des joueurs et mettre fin aux difficultés liées à la libération des joueurs par leurs clubs ; mais la périodicité de la CAN a été maintenue à tous les deux(2)ans ,les années impaires et se disputera exclusivement sur le continent africain et avec les sélections nationales africaines.

A noter que d’autres recommandations ont été aussi envisagées par le comité exécutif de la CAF pour coupler les phases préliminaires de la CAN et de la coupe du monde pour les prochaines années. Pour les compétitions des jeunes (U17, U20, U23), le renforcement des contrôles médicaux dans la détermination de l’éligibilité des joueurs pour la lutte contre la fraude sur l’âge a été pris en compte. Par ces différentes décisions de la CAF, La révolution du football africain est donc ainsi lancée.

  • 0

Intw exclu/Jules Koudjodji « Mon souhait est de réussir avec l’équipe d’Agaza »

Bientôt la reprise des différents championnats nationaux et les états-majors des clubs entament la présaison pour  mieux préparer la nouvelle saison qui démarre le 3 septembre prochain. Jules Koudjodji, nouvel entraîneur des scorpions noirs de Tokoin a accordé une interview à la rédaction de togofoot.info à l'issue de de l’une de leurs séances d’entrainement. L'homme nous parle de son choix, ses motivations et ses ambitions à la tête d'Agaza pour  la saison à venir.

Togofoot(Tf) :Bonsoir coach, vous êtes le nouvel entraîneur d'Agaza de Lomé, dites-nous pourquoi avoir fait ce choix?

Jules Kudjodji(Coach): Bonsoir monsieur le journaliste. J'ai été recruté à Kotoko de Lavié lors de  la phase retour du championnat passé et comme le championnat est fini, le contrat aussi est fini voilà pourquoi quand les dirigeants d'Agaza m'ont fait appel, je n'ai pas hésité à prendre les commandes de cette équipe qui est l'une des grandes du Togo et qui a connu des grands noms du football tels que: Akpalo Nyavor, Salou Bachirou, Kegbalo, Rafiou, Alpha Potobawui et autres. Mais aujourd'hui, le club peine à s'envoler donc mon rêve c'est de venir travailler avec ses dirigeants qui sont là, mettre en place une équipe compétitive pour permettre à Agaza de retrouver ses lettres d'antan.

Tf: Deux séances depuis la reprise des entrainements mais on remarque que les joueurs ne sont pas au rendez-vous, cela est dû à quoi?

Vous savez qu'on vient de sortir d’un championnat qui a relégué Agaza en deuxième division d'après le classement provisoire de la FTF. Et je pense que c'est cet aspect qui fait que les joueurs sont en train d'hésiter parce que beaucoup de joueurs n'aiment pas jouer la D2. Mais néanmoins, que ce soit en D2 ou en D1, moi j'ai déjà commencé le boulot. Je vais continuer à travailler avec le peu de joueurs sous la main en attendant. On ne va pas attendre les retardataires.

Tf: En quoi consistent les exercices en ces premiers jours de contact avec les joueurs?

Coach: J'ai au moins quelques anciens qui sont là en plus des nouveaux joueurs aussi. Le travail de cette semaine consiste à travailler la technique, la conduite de balle, le contrôle de balle avec à l'appui un petit jeu sur un terrain réduit. L'autre semaine, ça va beaucoup être accentué avec un jeu sur toute la moitié du terrain pour les soumettre à un exercice de défense afin de pouvoir apprécier leur réelle capacité à défendre. Pour le moment, la détection continue. Je vais sillonner les quartiers pour suivre quelques matches pour voir si je peux trouver l'oiseau rare. Le train est déjà en marche et c'est à moi de travailler pour prouver aux dirigeants que je connais mon boulot. Essayer de faire de bonnes choses dans le championnat à venir avec mes différents stages Licence C CAF et UEFA B. Bref, cette année mon souhait est de réussir avec cette équipe d'Agaza.

Tf: Quels sont les programmes pour la suite de la présaison?

Coach: Le travail continue et se poursuit tous les jours ouvrables sauf les lundis et les wee-kends. Maintenant il faut faire un bon casting sans complaisance et avoir aux moins 20 joueurs sous la main pour l'établissement des licences d'ici le mois d'août. Fouiller encore pour trouver 10 bons éléments pour étoffer l'effectif qui va défendre les couleurs d'Agaza.

Tf: Un mot à l'endroit des sympathisants et surtout aux dirigeants d'Agaza?

Je dirai à ces dirigeants qu'ils n'ont pas fait un mauvais choix en ma personne. Ils ont choisi un entraîneur qui ne va pas les décevoir. Aux sympathisants et aux supporters, je leur dirai de venir supporter l'équipe comme ils l'ont toujours fait afin de créer une parfaite harmonie autour de cette équipe pour qu'elle retrouve ses lettres de noblesse. Il faut chercher les moyens, le nerf de la guerre surtout essayer de trouver les moyens de rendre notre terrain praticable en y mettant le gazon pour permettre à Agaza de pouvoir jouer à domicile, puisque, une équipe qui joue chez elle, a toutes les chances de pouvoir gagner. C'est pourquoi je lance ce vibrant appel à tout le monde de mettre sa partition pour que notre club se réveille, histoire de prouver à tout le Togo qu’Agaza reste et demeure Agaza. 

  • 0