Togofoot, la vitrine du football togolais. - Fifi ASSOGBAVI

Infos

Fifi ASSOGBAVI

Fifi ASSOGBAVI

URL du site internet:

D1/D2 : Vers un report du démarrage

Les championnats nationaux de D1 et D2 débutent selon le chronogramme de la Fédération Togolaise de Football(FTF), le 22 Octobre 2017 mais une réunion de l’instance dirigeante du football national  avec les dirigeants des clubs et ligues montre clairement qu’un report de ce démarrage se prépare.

Lors d’une réunion entre les responsables de la FTF et les dirigeants de clubs et ligues dimanche, il est ressorti que certains clubs ont accusé des retards dans la préparation  et ne pourront donc pas  démarrer le championnat le 22 Octobre prochain. «  Pour la première division, tout est déjà joué et scellé, nous allons jouer à 12. Vous aurez toutes les décisions dans les jours à venir. Il y a certains clubs qui sont en retard dans les préparatifs pour des raisons bien vérifiées approuvées par tous.Nous réfléchissons à la manière de prendre en compte les préoccupations de ces équipes et nous pensons que la date du 22 Octobre est à exclure .La date probable sera fixée dans les jours à venir également par rapport aux  autres décisions que nous pensons prendre » a déclaré Tchakondo Sebabe, 2ème vice-président de la FTF à l’issue de la réunion.

La deuxième division était également au cœur des débats par rapport au nombre de clubs devant disputer la compétition. Selon les informations, ce nombre pourra passer de 14 à 20  selon les recommandations de l’expert de la FIFA , Goviden Thondoo qui a séjourné à Lomé en Septembre mais au niveau de la FTF , rien n’est encore décidé «Pour la deuxième division, l’option sera soit à 20 ou à 14 » a laissé entendre le deuxième vice-président.

 Les décisions sur la nouvelle date du démarrage de la saison 2017-2018 et sur le nombre de clubs en D2 sont donc attendues au cours de cette semaine.

Classement Fifa : 124e mondial, le Togo en chute libre

Le classement FIFA du mois d’Octobre a été dévoilé ce lundi. Le Togo 121ème, le mois dernier perd 3 places et se classe 124ème mondial. Sur le plan africain, le Togo est 33ème. Le pire classement depuis plus de 20 ans. Le Togo désormais dépassé par Le Niger, Madagascar, le Rwanda  et la République Centrafricaine.

Cette dégringolade s’explique par les échecs répétés des éperviers lors de leurs dernières sorties.

En Afrique, La Tunisie détrône l’Egypte. Le Gabon et le Kenya perdent respectivement 13 et 14 places.  La plus belle progression est à mettre à l’actif des Comores qui gagnent  14 places.

Le Top 10 Africain

  • Tunisie (28e)
  • Egypte (30e)
  • Sénégal (32e)
  • Rd Congo (35e)
  • Nigéria (41e)
  • Cameroun (42e)
  • Maroc (48e)
  • Ghana (52e)
  • Burkina Faso (55e)
  • Côte d’Ivoire (61e)

Supercoupe : Du spectacle garanti entre Guerriers et Portuaires dimanche

Après avoir tout gagné la saison dernière  en remportant le championnat de football de première division et aussi la coupe de l’indépendance en battant Maranatha 3-0, l’As Togo Port sera face à Semassi ce dimanche 15 Octobre 2015 au municipal pour la Supercoupe. Cette rencontre annonce le début du championnat prévu le 22 Octobre.

La super Coupe se joue entre le champion de la saison et le vainqueur de la coupe nationale et ouvre habituellement la saison sportive. La coupe du Togo n’ayant pas été jouée cette saison, la FTF a choisi Semassi, vainqueur de l’édition précédente et deuxième au classement du championnat pour défier l’As Togo Port, champion de la saison 2016-2017.

En trois confrontations la saison dernière, on enregistre une victoire de chaque côté et un match nul entre les deux equipes. Les guerriers de Tchaoudjo en match aller ont dominé les portuaires  2-0 avant de les contraindre au partage des points en match retour à Lomé 1-1. Par contre lors des demi-finales de la coupe de l’indépendance, l’As Togo port a éliminé Semassi après la séance des tirs au but 4-3 (temps règlementaire 0-0).

 Dans les rangs des semons, la quiétude est de mise « Sémassi est une équipe prête pour jouer un match  à tout moment » a déclaré   Mr Toyi Kossi Vincent membre du bureau directeur de  Sémassi de Sokodé. Dans le camp d’en face, on annonce une équipe newlook pour dimanche « Nous nous sommes bien préparé et c'est une équipe de l'As Togo Port newlook que vous verrez sur le terrain ce dimanche » a annoncé Anani François, membre de l’As Togo Port

 Des statistiques qui annoncent un match de Supercoupe serré entre  les guerriers de Tchoudjo qui ne veulent en aucun laisser filer le trophée et l’As Togo Port qui veut tout rafler. Les deux formations promettent du spectacle dimanche. Le match se joue au stade municipal de Lomé à partir de 15 h00

12 ans après leur qualification à une coupe du monde, les éperviers au plus bas niveau.

Le 08 octobre 2017, le Togo fêtait les 12 ans d’une qualification historique à une coupe du monde.  Les éperviers ont obtenu contre toute attente, une qualification historique pour la coupe du monde 2006, le 08 Octobre 2005 au Congo Brazzaville en dominant les diables rouges 3-2. 12 ans après, que reste –il de cette fabuleuse aventure ? Rien sinon qu’une qualification aux quarts de finale de la CAN 2013. Aujourd’hui, une chose est claire, l’équipe nationale du Togo ne fait plus rêver ses supporters.

En 2005, le Togo déjoue tous les pronostics

Absent de la CAN 2004, les éperviers pour la campagne des éliminatoires cumulée de la CAN et du Mondial 2006 avaient décidé de relever le défi et avaient pour première ambition, une qualification pour la compétition continentale. Sous la houlette de Stephen Keshi, le Togo devait défier dans le groupe 1, le Sénégal qui revenait d’une coupe du monde où, il a terminé quart de finaliste, la Zambie, le Mali, Congo et le Libéria. Tout commence mal pour les éperviers qui perdent en Zambie 1-0, mais la suite de la compétition sera héroïque pour les éperviers. Au cours des neuf autres matchs , le Togo enregistre 7 victoires ( 3-1 face au Sénégal ; 4-1 face à la Zambie ;2-0 face au Congo ;1-0 face au mali ; 3-0 face au Libéra ; 2-1 face au Mali en match retour et 3-2 face au Congo en match retour) et deux nuls (2- 2 face au Sénégal en match retour et 0-0 face au Liberia). Des performances qui ont surpris plus d’un et qui ont permis aux éperviers de se qualifier pour la première fois à une phase finale de la coupe du monde.

Une qualification et le début des crises 

Le regretté Stephen Keshi , artisan de la qualification du Togo sera évincé avant  le début le tournoi et remplacé par l’allemand Otto Pfister qui démissionnera quelques jours avant le premier match des éperviers face à la Corée du Sud suite aux exigences des joueurs togolais par rapport aux primes les poussant des fois à boycotter des séances d’entrainement. Le technicien allemand reviendra à de meilleurs sentiments et dirigera l’équipe qui enregistre 3 défaites en trois sorties (Togo 1-2 Corée du Sud; Suisse 2-0 Togo; France 2-0 Togo). Résultats plutôt acceptables vu les conditions de crise qui ont entouré ces rencontres. Les lendemains de cette participation ont été vraiment mouvementés. De rock Gnassigbé, en passant par Tata Avlessi , Ameyi Gabriel et aujourd’hui Akpovi Guy et de crise en crise, le football togolais  a du mal à renaitre. La seule bonne note reste une qualification pour les quarts de finale de la CAN 2013. Aujourd’hui pire qu’hier, le Togo du football se cherche. Une décevante participation à la CAN 2017 et des résultats qui frôlent le ridicule

Le miracle Claude Leroy a du mal à se produire

L’arrivée de Claude Leroy voulu par le chef de l’état n’a pas suffi pour faire bouger les lignes. Le technicien français arrivé en « messie » a réussi à qualifier les éperviers pour la CAN 2017 mais depuis plus rien… 18 matchs, 6 victoires(Zambie 1-0 ;Djibouti 6-0 ;Mozambique 2-0 ;Ouganda 1-0 ;Comores 2-0 ;Niger 2-0),8 défaites(Maroc 1-2 ;Maroc 1-3 ;Rdc 1-3 ;Egypte 0-3 ;Malawi 0-1 ;Algérie 0-1 ; Nigeria 0-3 ;Iran 0-2 ) et 4nuls(Liberia 2-2 ;Comores 2-2 ;Côte d’Ivoire 0-0 ;Lybie 0-0) et une dégringolade au 121è rang au classement FIFA , pire classement du Togo depuis plus de 20 ans. Des voix se lèvent désormais  à l’intérieur du Togo pour que tombe la tête du technicien français