Dossier: le terrain de Bè Agodogan, le lieu par excellence de remise en forme des joueurs pendant la trêve

0
1334

Après une saison de dur labeur, les pensionnaires togolais des différents championnats nationaux et étrangers sont en vacances. un temps qui n’est pas de tout repos pour ses joueurs qui doivent de temps en temps s’entraîner pour maintenir la forme. Depuis plus de 15 ans, le terrain de football de Bè Agodogan situé dans le quartier périphérique de la ville de Lomé, accueille de centaines de joueurs qui viennent s’entraîner pour garder la forme avant la reprise des activités dans leurs clubs respectifs. Votre rédaction de togofoot vous fait découvrir ce lieu qui attire en plus des joueurs mais aussi un monde fou.

“J’étais sérieusement blessé au Burkina et c’est maintenant que je suis en train de reprendre mes activités sportives. Après le championnat, nous venons ici pour une remise en forme. On se retrouve ici tous les mercredis et vendredis matins pour s’entraîner avant le reprise de nos différents championnats.” a expliqué Bolou Kodjo, ancien attaquant de l’As Togo-Port de Lomé et d’Asko de Kara

Nous avons également rencontré un pensionnaire du championnat du Bénin, Messan Éric du club ASVO :

“On a terminé le championnat et actuellement nous sommes en vacances mais avant la reprise, nous nous retrouvons ici pour une remise en forme. C’est une sorte de retrouvailles pour nous parce que ça nous aide beaucoup dans la progression”

a déclaré le défenseur Messan Éric, ancien sociétaire de Gbikinti et de l’Etoile Filante de Lomé.

Pour le capitaine du club Ifodjè d’Atakpamé champion de la D2 zone Sud, Setsofia Yaovi Dodji, c’est le lieu par excellence où l’on vient pour chercher un second souffle :

“Sur ce petit terrain, on vient pour garder la forme. C’est un lieu où nous venons chercher un second souffle. Vous même vous avez vu l’ambiance qui règne ici. C’est une sorte de retrouvailles qui nous permet de se côtoyer, ne serait-ce qu’un temps soit peu, avant la reprise les championnats.”

Même son de cloche chez Laré Kanfite, joueur de l’As Togo-Port de Lomé, qui explique sa présence sur ce terrain de Bè Agodogan :

“On vient ici pour maintenir la forme. Ce terrain nous apporte beaucoup de choses, physiquement, mentalement et techniquement. Je me prépare ici avant la reprise en club. Chaque année on s’entraîne ici.”



Sous l’initiative de Issa Hassan, promoteur du football dans le milieu, ces différents joueurs locaux ou internationaux, depuis plus d’une dizaine d’années viennent se ressourcer sur ce terrain de Bè Agodogan. Le promoteur Issa Hassan nous édifie plus sur son initiative :

“Nous sommes ici sur le terrain de Bè Agodogan. Jadis c’était une forêt et nous avons essayé de mettre la main à la pâte pour essayer de l’arranger afin de pouvoir s’entraîner les mercredis et vendredis matins. Après, c’est devenu une tradition depuis des années. Il n’y a pas une période spécifique pour ça, mais dans les vacances, il y’a forcément un cachet spécial parce que les championnats étant finis, les uns et les autres viennent ici pour essayer de garder la forme. La plupart des joueurs qui viennent ici sont les enfants de ce quartier, qui ont une histoire avec ce quartier, qui ont grandi à Bé et qui avec le temps sont partis mais veulent garder une relation particulière avec ce milieu qui nous a vu naître. Dans les vacances, il faut garder la forme. Et comme vous l’avez constaté, la particularité c’est que les 3/4 de l’effectif sont des joueurs du championnat et les gens qui viennent de l’extérieur. Ce qui fait que le niveau est très très élevé et quand vous entraînez ici pendant un mois, forcément quand vous reprenez les activités sportives dans votre club, vous avez une plus value par rapport aux autres. Fondamentalement, il y’a l’aspect physique qui est important parce que vous savez qu’il faut être au point physiquement pour reprendre la préparation physique d’avant saison. Maintenant quand vous vous entraînez ardemment ici, forcément vous avez une avance sur les autres. Maintenant, de par le passé, de par mes expériences, j’ai pu comprendre que ceux qui viennent ici, ont la chance et la faculté de trouver des clubs pendant ces périodes là et les périodes d’essais sont la plupart concluantes. Au delà de tout, nous avons des contacts avec quelques managers qui viennent chercher les joueurs et quand une opportunité se présente, on essaie de faire ce qu’on peut faire pour aider les jeunes.”

Une très bonne initiative de la part de ce jeune passionné du football, qui mérite encouragement. Sur ce terrain, on peut remarquer la présence des joueurs internationaux à l’instar de Djoyagbo Kodjovi, James Oloufade, Bolou Kodjo et autre Akakpo Biova, qui ont une histoire avec ce terrain périphérique qui draine un monde fou.

À noter que Issa Hassan est également le promoteur du tournoi de l’Amitié de Bè Dangbuipé qui sera à sa 20è édition à partir du 21 juillet prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.